Vous désirez nous contacter ?

Pour en savoir davantage sur nos créations et commander, vous pouvez nous rejoindre :

par courriel à paule@lilibulle.ca
ou par téléphone au 450-649-9444

 

Vous désirez distribuer les bijoux Lilibulle dans votre commerce ?

Avec plaisir !  Contactez Paule Marchand à paule@lilibulle.ca ou au 450-649-9444

 

Les champs signalés d'un * sont obligatoires.

Bio

Paule Marchand fait des bijoux de fantaisie à la main depuis 5 ans.

Elle est originaire de la ville de Québec et est l’ainée d’une famille de 5 filles…
Toute jeune elle s’installait dans sa chambre et après avoir terminé ses devoirs, elle peignait des dessins miniatures multicolores sur des barrettes à cheveux en métal.  Elle les faisait vendre par ses plus jeunes sœurs et leur donnait 0,05$ sous de commission par paire !

Puis, Paule développa sa passion pour la couture.  Même stratégie de marketing, elle fait vendre par ses jeunes sœurs les shorts de planche à voile et les K-Way en nylon de toutes les couleurs qu’elle confectionne.

Déchirée par son côté créatif et son côté affaire, le rationnel l’emporte et Paule terminera ses études en administration à l’université Bishop’s.  Après un début de carrière dans le commerce de détail pour la compagnie la Baie d’Hudson, Paule part un an comme G.O. au Club Med.  Elle y enseigne la voile puis la planche à voile.

À son retour elle complétera avec un MBA des HEC de Montréal et commence une carrière dans les agences de pub.  Après 8 ans, elle quitte pour s’installer à Hong Kong où elle travaille 3 ans en communication et marketing pour une grande entreprise.

Depuis 1997, Paule habite à Ste-Julie, et travaille comme conférencière, formatrice et coach d’affaires.  Elle aide les professionnels à développer des relations d’affaires solides et efficaces.
Elle est mariée et a deux enfants, François et Marie.

Sa passion pour les bijoux prend réellement vie en 2009 lorsqu’elle décide de suivre quelques ateliers pour faire ses propres créations.  Depuis elle a toujours le même plaisir à les partager avec les autres.

Une seule chose a changé,
elle ne demande plus à ses soeurs de vendre ses bijoux !